Exoconscience.com

La vérité nous libérera

Des villes souterraines secrètes (réseau Agartha) ont influencé la civilisation humaine et la religion pendant des millénaires

(2015) Un ancien réseau de villes souterraines, vieux de plusieurs millions d’années, a exercé une influence puissante sur la société humaine et la religion pendant des millénaires, selon le dénonciateur du programme spatial secret, Corey Goode. Plus récemment (2015), il affirme que ce réseau de villes a négocié avec les principales nations qui ont développé des programmes spatiaux secrets.

Le 23 septembre 2015, Goode a publié un rapport décrivant une réunion diplomatique avec des membres de sept anciennes civilisations souterraines qui ont récemment dû se réunir pour former une alliance en raison de changements politiques et technologiques à la surface de la Terre. Dans le dernier épisode de Cosmic Disclosure sur GaiamTV, Goode révèle sa connaissance de ces civilisations souterraines qui sont décrites comme le « Réseau Agartha » – une coalition de villes souterraines décrites dans des « blocs de verre intelligents » auxquels il a eu accès pendant son service secret du programme spatial de 1987 à 2007.

Selon Goode, le réseau Agartha a été créé au fil du temps par des cataclysmes successifs à la surface de la Terre qui ont conduit différentes civilisations à établir des refuges souterrains pour leurs élites, ainsi que leurs technologies les plus avancées. Le nombre d’anciennes cités souterraines ayant augmenté au fil des âges, beaucoup se sont regroupées pour former le Réseau Agartha, qui possédait des vaisseaux spatiaux avancés appelés la « Flotte d’argent ».

Le réseau Agartha et les autres civilisations anciennes dissidentes n’ont pas été les seuls à établir des refuges dans des lieux souterrains tout au long de l’histoire mouvementée de la surface de la Terre. Des races non-humaines, dont les Raptors (une race hybride reptilienne et aviaire), étaient également présentes et ont joué un rôle important dans l’histoire cataclysmique de la Terre.

Le groupe raptor, il est postulé qu’ils sont les vestiges de la race de dinosaures qui s’est échappé à l’intérieur de la Terre et qu’ils ont échappés au cataclysme.

Il y en a de différentes tailles et de différents types. Ceux que l’on voit le plus souvent ont des plumes sur l’arrière de leur cou, comme des oiseaux. Ils ressemblent à un mix entre un dinosaure et un oiseau. Ils ont ces mouvements saccadés propres aux oiseaux. L’ouverture d’où ils viennent se situe quelque part dans les jungles en Amérique du Sud. Et ils ont été connus pour sortir et chasser la nuit.

Ils communiquent de manière télépathique. Ils font du bruit. Différents types de sonorités comme les oiseaux. Ils ont des communications non verbales. Ils n’ont pas de lèvres, de langues, ou le gène que tout le monde a sur Terre quand l’on parle. Mais ils sont d’une grande intelligence et très féroce.

Ils sont plutôt primitifs niveau technologique. Pas de haute technologie. Technologie basique. De type bâtons et cailloux, arrangés certaines choses ensemble.

De même, une race reptilienne belliqueuse appelée les « Draconiens » est apparue il y a environ 300 000 ans selon Goode, et a commencé des expériences génétiques avec certains habitants de la surface ayant survécu aux cataclysmes précédents. D’autres extraterrestres de type humain ont également commencé des expériences génétiques – 22 au total – sur les restes de l’humanité de surface.

Draco blanc royal
Des dizaines de groupes ET’s au sein d’une Super Fédération de type ONU pour s’entendre sur ces 22 programmes génétiques et spirituels.

Le Draco et les visiteurs extraterrestres humains se sont livrés à des guerres majeures au cours desquelles les fortunes de l’un ou l’autre camp se sont succédé au fil des âges. Goode a déclaré que le livre de Zecharia Sitchin, The Earth Chronicles, est un compte rendu assez précis de ces batailles. Pendant ce temps, le réseau Agartha surveillait de près les conditions à la surface de la Terre, et les différents visiteurs extraterrestres qui menaient des expériences génétiques, tout en se battant entre eux.

Selon Goode, le Réseau Agartha se faisait passer pour des dieux et des déesses ou des anges lorsqu’il rencontrait des membres de l’humanité de surface, donnant ainsi naissance aux anciennes religions païennes ou, à tout le moins, les influençant. Parmi les « dieux » grecs, et les dieux similaires d’autres traditions religieuses, beaucoup étaient en fait des membres du Réseau Agartha.

Dans le rapport de Goode du 23 septembre, les Agarthiens et d’autres civilisations souterraines ont affirmé avoir agi ainsi afin d’apporter une mesure d’ordre et de civilisation à une humanité de surface turbulente, qui avait été génétiquement modifiée par les Draconiens et d’autres visiteurs extraterrestres pour être agressive.

Goode a déclaré que ce n’était pas seulement le Réseau Agartha qui prétendait être des dieux pour l’humanité de surface, mais aussi certains extraterrestres en visite qui faisaient de même. Il s’agissait notamment d’extraterrestres ressemblant à des oiseaux, vénérés par les anciens Égyptiens, tels que Thot et Horus. Selon le matériel de la « Loi de Un« , le groupe RA dit que malgré leurs efforts pour être simplement des enseignants pour les anciens Egyptiens, ils ont été vénérés comme des dieux.

Les affirmations de Goode sont soutenues par des historiens anciens comme Manéthon (environ 300 avant J.-C.), qui décrit l’Égypte pré-dynastique comme étant directement gouvernée par les dieux, qui ont marché parmi les humains de surface pendant des millénaires. Ces « dieux » se sont mariés avec l’humanité pour produire des générations de demi-dieux qui ont régné sur l’humanité pendant de longues périodes. Un scénario similaire est décrit dans le livre d’Hénoch.

Lors d’une interview sur Coast to Coast AM les 14/15 septembre, Goode a déclaré que les dieux (Agarthans et extraterrestres en visite) ont marché à la surface de la Terre jusqu’à environ le quatrième siècle de notre ère. Cette date approximative coïncide bien avec la disparition progressive des religions païennes et l’ascension du christianisme après la conversion de l’empereur romain Constantin en 325 après J.-C..

Vers 600 après J.-C., l’islam a été établi et s’est rapidement répandu au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie. Les anciennes traditions païennes ont rapidement disparu tandis que les deux grandes religions monothéistes se répandaient dans le monde, souvent à la pointe de l’épée.

(Note Flo : C’est à ce moment là que tous ces groupes ont signés un traité (Traité de Mahomet) qui stipule que ces groupes cessent de se montrer ouvertement à l’humanité en se faisant la guerre dans le ciel, pour manipuler maintenant les choses en coulisse seulement à travers les marionnettistes humains. Ce traité stipulait aussi de diviser la planète en territoires pour chacun de ces groupes.)

Il est significatif que ces deux religions monothéistes aient incorporé des éléments importants de la religion juive (l' »Ancien Testament » du christianisme) qui faisaient référence à un « Dieu » transcendant inconnu appelé Yahvé ou Jéhovah. L’Ancien Testament contient de nombreuses références à ce prétendu Dieu transcendant qui ordonnait aux Hébreux de l’Antiquité d’éradiquer sans pitié les peuples païens indigènes dans ce qui serait aujourd’hui reconnu comme un nettoyage ethnique. Cela suggère que le « Dieu » hébreu était plus probablement un autre imposteur extraterrestre ou souterrain avancé.

Si Goode a raison, l’influence du Réseau Agartha sur l’humanité de surface, par le biais des anciennes croyances païennes, a considérablement diminué avec la propagation du christianisme et de l’islam qui ont incorporé la croyance hébraïque en un Dieu transcendant inconnu. Ces deux religions monothéistes étaient-elles véritablement le résultat de l’intervention divine d’un être transcendant, ou étaient-elles également influencées par une ou plusieurs civilisations extraterrestres différentes se faisant passer pour un être transcendant ?

À l’époque moderne, Goode affirme que les Agarthiens ont tenté d’affirmer leur influence sur l’humanité de surface en se faisant passer cette fois pour des extraterrestres venus d’autres mondes, d’une « Confédération Galactique » et des « maîtres ascensionnés ». Ils l’ont apparemment fait avec les sociétés secrètes allemandes, qui, avec les SS nazis, ont développé des technologies de soucoupes volantes à l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Le réseau Agartha a négocié et établi des traités avec les sociétés secrètes allemandes, acceptant certains de leurs membres dans leurs villes souterraines, tout en aidant d’autres à établir des bases souterraines en Antarctique et en Amérique du Sud, selon Goode.

Les Allemands partageaient une génétique nordique similaire avec certains membres du réseau Agartha avec lesquels ils sont entrés en contact en Antarctique et en Amérique du Sud. Pourtant, toutes les anciennes civilisations souterraines ne partagent pas ces caractéristiques raciales, comme Goode l’a clairement indiqué dans son rapport du 23 septembre, qu’il a illustré de plusieurs photos publiées le 7 octobre.

Groupe qui prétend venir de Sirius pour la sécurité opérationnelle. Ce groupe a fondé l’hindouisme avec le « dieu » Shiva à la peau bleu, a créé l’Ordre de l’Étoile, la loge bleu et a une flotte spatiale nommé Commandement Jupiter. La déesse Isis faisait parti de leur groupe.
Groupe qui prétend venir des Pléiades pour la sécurité opérationnel, ici avec nous depuis 18 millions d’années et qui a son réseau de bases / villes principal sous le Tibet et l’Himalaya. Ce groupe est à l’origine de la mythologie nordique avec les « dieux » Odin et Thor.
Autre groupe présent avec nous depuis 18 millions d’années.
Groupe Anshar en contact étroit avec Corey et qui prétendait venir des Pléiades pour la sécurité opérationnel jusqu’à 2016. Présent avec nous depuis 18 millions d’années.

(Note Flo : Ces 7 groupes ci-dessus sont des groupes de l’Agartha extrêmement anciens (bien plus que 25000 ans) venant de millions d’années dans notre futur. Ils sont engagés dans une guerre temporelle contre ces ET’s négatifs et leur « Dieu IA » qui veut supprimer l’humanité avec le transhumanise et l’IA.

Certains de ces 7 groupes continuent de prétendre être des ET’s de Pléiades, de Sirius, d’Andromède, d’une « Confédération Galactique » à leurs contacts pour la sécurité opérationnelle.

3 de ces 7 groupes qui prétendent encore être des ET’s ont des accords avec ces ET’s négatifs (Groupe d’Orion, Fédération galactique des mondes,…) pour leur donner 95% de l’humanité en échange de leur départ de ce système solaire). Ces ET’s négatifs sont très intéressés depuis longtemps par déplacer l’humanité hors système solaire juste avant cette micronova solaire de fin de cycle à venir dans quelques années pour esquiver les effets énergétiques bénéfiques qui vont booster notre conscience et esquiver ses effets électromagnétiques qui mettront un terme à leur agenda IA/transhumaniste. Tout le monde est gagnant dans cette affaire (sauf les 95% de l’humanité).

Voir les Georgia Guidestones (on peut réduire une population à 500 millions sans génocide mais en déplaçant 95% de l’humanité ailleurs).)

Goode dit que le Réseau Agartha a prétendu être des extraterrestres avec le programme spatial secret basé aux États-Unis, jusqu’à ce qu’ils soient exposés dans les années 1970. Plus récemment, des négociations ont été menées entre les programmes spatiaux secrets et le Réseau Agartha, comme Goode l’a révélé dans son rapport du 23 septembre.

Si le compte rendu de Goode sur ce qu’il a lu dans les documents d’information classifiés des programmes spatiaux secrets est exact, alors son récit du réseau Agartha et de son histoire soulève de nombreuses questions importantes. D’une part, le Réseau Agartha et d’autres anciennes civilisations dissidentes ont clairement influencé l’humanité de surface en prétendant être des dieux, et plus récemment des extraterrestres.

D’autre part, le Réseau Agartha représente un dépôt de connaissances et d’histoire anciennes qui, dans une certaine mesure, précède l’intervention des extraterrestres à la surface de la Terre. Par conséquent, ils peuvent aider l’humanité de surface à apprendre beaucoup sur ses origines et son potentiel, malgré l’assortiment déconcertant de changements introduits par tant de visiteurs extraterrestres par le biais d’expériences génétiques à long terme.

Alors que les critiques prétendent qu’il n’y a pas de preuves tangibles à l’appui du témoignage de Goode, il existe en fait des preuves documentaires à l’appui de certaines de ses principales affirmations, qui sont détaillées dans le livre « Insiders Reveal Secret Space Programs and Extraterrestrial Alliances ». En outre, la sincérité de Goode, la cohérence de ses affirmations, ainsi que des preuves circonstancielles convaincantes, indiquent que ses révélations sont authentiques et non inventées.

La dernière interview de Goode sur la Divulgation Cosmique, ainsi que son rapport du 23 septembre, présentent une version de l’histoire qui doit être sérieusement prise en compte par tous ceux qui cherchent à découvrir la vérité sur les origines de l’humanité et ses interactions avec les civilisations anciennes et les visiteurs extraterrestres. Si des négociations sont actuellement menées avec le Réseau Agartha, comme Goode le prétend, alors nous n’aurons peut-être pas à attendre trop longtemps pour de futures divulgations qui bouleverseront l’histoire de l’humanité et révéleront de nombreuses vérités gênantes sur nos origines et les grandes religions.

http://dozstylo.over-blog.com/2015/10/rencontre-du-conseil-souterrain-des-civilisations-separatistes-antiques-de-la-terre-de-l-alliance-ssp-debriefing-partie-1-terre-n.ht

Source : https://exopolitics.org/secret-underground-cities-have-influenced-human-civilization-religion-for-millennia/

Traduction : https://exoconscience.com

Partager l'article pour contribuer à l'information :
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x